Installation à Sydney

L'agence nous avait loué un superbe appartement hôtel, rien à redire, ou pas grand chose : là non plus il n'y avait pas de cafetière ! Pas même un porte filtre à utiliser "à l'ancienne"... Cependant, nous étions cette fois en centre ville et qui dit 'centre-ville' dit Café ; il y en a d'ailleurs à tous les coins de rue ou presque. Tous proposent des cafés à emporter de toute nature, c'est l'embarras du choix ! Dans la rue, il n'est pas rare de croiser les SYDNEYSIDERS (habitants de Sydney) avec un gobelet de café dans la main (le téléphone portable de l'autre).
chambre familiale au Meriton

Notre appartement était encore plus classe que le précédent, avec en prime, un accès à leur espace de "mise en forme" : piscine, jaccuzi, sauna, salle de sport... je n'étais pas venue pour faire du sport mais une bonne séance de jaccuzi en fin de journée, ça ne se refuse pas. Déjà rôdés par nos 4 jours sur la côte, nous savions un peu mieux nous débrouiller pour les courses. Par ailleurs, il y a quantité de restauration à emporter pour tous les goûts, de quoi se restaurer correctement sans se lancer dans la grande cuisine, même si l'appartement offrait pas mal de vaisselle et ustensiles à disposition.
Une chose aussi à préciser : je trouve vraiment très pratique l'espace "lingerie", qui permet de s'occuper du linge sans avoir à se rendre à la laverie automatique ou sans avoir à attendre de rentrer chez soi les valises bourrées de linge à laver. L'hôtel fournit même les dosettes de lessive, de la même manière que nous avons à disposition les dosettes pour laver la vaisselle.
Les plus paresseux peuvent même déposer leur linge dans un sac que le personnel de l'hôtel se chargera de laver. Elle est pas belle la vie ?


5 Responses
  1. vince Says:

    ah oui! je vois que le frigo est moins frugal!!!

  2. Wictoria Says:

    l'autre photo du frigo c'était pour rire et montrer nos premières courses timides, mais bon, après, on s'est un peu rattrapés

  3. Valérie VICHARD KERVAHUT Says:

    Comme à la maison, alors, c'est bien ! Oui, j'imagine que les premiers jours, on n'ose pas trop "s'implanter" ; et puis, tout compte fait, pourquoi pas ; il faut profiter de l'occasion de se trouver dans un lieu magnifique et bien différent de sa petite demeure !

  4. Wictoria Says:

    c'est tout à fait celà : on n'arrive pas à s'implanter et à se dire "on s'installe" car on ne veut pas acheter trop de choses et perdre ce qu'on n'aura pas utilisé. On fait donc des courses au fur et à mesure des besoins, c'est plus sage.

  5. Valérie VICHARD KERVAHUT Says:

    Bien sûr, je ferais de même si je faisais un tel voyage !

Enregistrer un commentaire

merci pour votre commentaire, j'en prendrai connaissance avant de le publier

abcs