Départ pour Sydney

Très tôt dimanche 5 février au matin, nous étions prêts pour attendre le minibus qui nous emportait à l'aéroport domestique (pour les vols intérieurs) de Brisbane. C'est beaucoup moins stressant de prendre une ligne intérieure : beaucoup moins de formalités, on est presque du pays !

Bémol, notre décollage fut retardé pour défaillance technique. J'ai cru que nous allions être cuits à la vapeur tellement il faisait chaud. Finalement, nous avons changé d'avion ce qui a occasionné plus d'une heure de retard. Certains passagers étaient hors d'eux (mais qu'est-ce qu'ils pouvaient changer à la situation ?), d'autres plus zen. Nous étions contrariés surtout parce que nous avions à l'arrivée une réservation de transport vers notre hôtel et que nous ne savions pas comment prévenir la compagnie du retard : nous n'avions pas de téléphone et les hôtesses ne pouvaient nous aider car elles n'avaient à leur disposition qu'une ligne téléphonique interne à l'aérogare.

Au final, j'ai demandé à la conciergerie de l'aéroport de Sydney d'appeler le transporteur - qui bien évidemment était déjà passé et reparti - pour qu'il revienne nous chercher ce qui n'a posé aucun problème. Ouf.

Nous logions dans un appart-hôtel très "classe" dans le quartier des affaires, non loin de l'Hôtel de Ville (TOWN HALL).
L'hôtel de Ville (TOWN HALL) sur GEORGE ST

SYDNEY nous voilà !
5 Responses
  1. vince Says:

    Ca aussi c'est ballot!

  2. Wictoria Says:

    oui, nous devions arriver à Sydney vers les 11h00, au final, on était à notre appartement juste avant 14h00, on avait les crocs !

  3. vince Says:

    Etrange!!! cet hôtel de ville ressemble à celui de Durban (afrique du Sud).
    Il est so british!!!

  4. Wictoria Says:

    c'est une architecture victorienne, il y a beaucoup d'immeubles victoriens à Sydney, tu vas voir

  5. Valérie VICHARD KERVAHUT Says:

    Oui, comme je le note, plus tard, on remarque bien la "patte" de la reine Victoria qui est passée par là !

Enregistrer un commentaire

merci pour votre commentaire, j'en prendrai connaissance avant de le publier

abcs