Currumbin : le sanctuaire de la vie sauvage

A quelques kilomètres vers le sud de Surfer Paradise se trouve la ville de Currumbin, célèbre pour son immense parc animalier depuis 1947. A cette époque, Alex Griffiths est las de voir les fleurs de sa propriété détruites par les loriquets et entreprend de les nourrir.
clic sur l'image pour l'agrandir
Ce qui devait être un moyen de combattre la dévastation florale devient une véritable attraction locale, puis mondiale.
loriquets (LORIKEE)

C'est dans ce parc que nous avons pu approcher les animaux au plus près comme vous allez le constater. Tout d'abord dès l'entrée, les LORIKEE viennent s'abreuver autour de nous : il suffit pour cela de donner quelques dollars au soigneur, en échange vous avez une assiette qu'il remplira d'un mélange sucré dont raffolent les oiseaux multicolores : ils viennent littéralement boire dans notre main ! Inutile de dire que venir en cet endroit avec des enfants est vraiment une chose intéressante. Le parc est vaste et les visites sont libres avec des "points de rendez-vous" programmés pour assister à certaines démonstrations ou nourrisage, un plan facilite la déambulation et un petit train (gratuit) nous avance d'une zone à l'autre, c'est très sympa.

Voici un petit aperçu des animaux observés en semi liberté :
opossum (POSSUM)
J'aurais bien voulu voir le petit kangourou entrer ou sortir de la poche : ces animaux sont fascinants !
kangourou (KANGOO)
Nous avons pu les approcher sans crainte, en respectant les consignes (ne pas donner à manger), mais les soigneurs ne sont pas très loin et répondent à nos questions très aimablement.


Koala (KOALA)
Je crois que c'était la première fois que je voyais un Koala ! Il est possible d'en porter un dans ses bras pour la photo souvenir, par contre il faudra passer à la caisse : 19 dollars (16 € ou 1820 francs CFP) pour une photo avec le gentil koala.

pélican (PELICAN)

échidné (ECHIDNA)
crocodile (CROCODILE)

Sans oublier notre ami l'ibis, venu faire son petit tour autour des tables pour récupérer une ou deux miettes
ibis (IBIS)
Tous les animaux du parc sont cités sur ce lien.

http://www.cws.org.au/
Nous avons déboursé 99 dollars, tarif "famille" (2 adultes / 2 enfants)
(80 € ou 9500 francs CFP)
Une belle visite que nous avons pu faire en prenant le bus depuis Surfer Paradise (il faut compter 3/4 d'heure de route avec les arrêts).
Prix des billets de bus aller-retour : 42 dollars
(34 € ou 4000 francs CFP) 
6 Responses
  1. Valérie VICHARD KERVAHUT Says:

    L'ibis en Australie (qui vient autour des tables, manger les miettes), c'est un peu comme le pigeon en France ! A choisir, je préfère voir un ibis tout de même ! C'est un oiseau particulièrement intéressant (morphologiquement).
    Le koala, un nounours vivant !
    Le kangourou, le marsupial préféré des humains, je pense ! Nous en avions vu au Zoo d'Amnéville à Metz ! Nous n'avions pas vu de petits entrer ou sortir de la poche non plus ; par contre, nous avons pu observer leur déplacement "bondissant" !

  2. Wictoria Says:

    les animaux sont toujours une valeur sûre pour petits et grands, on a tous quelque chose à découvrir ou à apprendre. Oui, les ibis sont un peu comme les pigeons, mais il y a aussi des pigeons (en ville notamment). Le kangourou bondissant, très très particulier, j'aime beaucoup leur manière de se déplacer : parfois des bonds rapides, ou alors des petits bonds tout doux

  3. vince Says:

    Pas crocodile!!! Gavial!!!!
    c'est pas pareil!
    ceux là ne mangent que des petits poissons je crois.
    le crocros sont marins est plus "Hommes-nivores".

  4. Wictoria Says:

    mais si ce sont bien des crocodiles d'après le zoo, étiquettes et soigneurs présents et tout et tout
    à Sydney nous avons vu une bestiole bien plus terrrrrrrrrrrrrrifiante !

  5. vince Says:

    Et c'était quoi la bestiole bien plus terrrrrrrrrrrrrrifiante ???
    un tigre de Tasmanie? un Taz?

  6. Wictoria Says:

    Vince
    il y a beaucoup d'animaux, lire ici toute la liste
    tu verras la photo terrifiante plus tard ! quant à l'animal...patience !

Enregistrer un commentaire

merci pour votre commentaire, j'en prendrai connaissance avant de le publier

abcs